quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/07/2016

l' gars Léon...

leon.jpg...nous a quittés mais nous garderons le souvenir de sa haute silhouette, de sa faconde naturelle lorsqu'il officiait en tant que speaker dans les courses cyclistes régionales, impliqué à fond au club des rouge et noir de Rabastens, son fils et son gendre usant le fond de leur cuissard sur une selle! Du châtaignier dont son nom était issu il avait la vigueur, solidement planté sur le sol il défiait volontiers les éléments, avait su résister à des bourrasques qui en auraient déraciné plus d'un!

J'appris il y a peu que son père officiait en tant que cantonnier dans le ...canton, ce qui me permet ce pauvre jeu de mot: quand on y est, on y reste!

Et il y était resté le brave homme, on aurait pu croire que son univers se limitait aux bords de route, l'image d’Épinal du cantonnier fauchant les herbes folles subsiste... mais bien d'autres tâches l'attendaient, déboucher les ponceaux, nettoyer la place, feuilles mortes, branches arrachées se râtelaient et se ramassaient dans un chariot!

il travaillait à son rythme, levé tôt les matins d'été, avec la rosée matinale propice à une fauche rase, avant que la grosse chaleur ne le cantonne dans quelques tâches abritées des rayons ardents,

autre occupation incontournable le casse-croûte matinal, le café de l'aube ne lui permettait pas de tenir jusqu'à midi, la musette en bandoulière posée dans un taillis, garnie d'un bout de pain rond souvent bis, fromage, saucisson, jambon selon les cochonnailles ou les saisons complétaient le festin,

Le roi était alors son cousin, il recherchait l'ombre et d'un coup de couteau preste tranchait un bon chanteau, se servant de celui-ci comme assiette, il détachait de petites et fines tranches de pain puis découpait des cubes de fromage, rondelles de saucisson qu'il ingurgitait prestement accompagné d'une fine lamelle de pain!

leon1.jpgLa gourde bien culottée était aussi  à portée, rejetant la tête en arrière, il élevait l'outre et le jet jaillissait vif et bien dirigé il s'arrosait copieusement la glotte, il possédait une petite vigne et si son vin avait un goût aigrelet, il ne lui faisait pas tourner la tête comme ses vins du commerce plus ou moins trafiqués!

ainsi s'écoulait une vie paisible et sans histoire...

11:01 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

les "Léon" étaient nombreux et familiers dans le passé , pas si lointain ; ils étaient figure populaire au pays; dans mon enfance, j'en ai rencontré!
c'était de "petits métiers" ...qui avaient de la valeur. les fossés étaient entretenus, les mauvaises herbes ne s'épanouissaient que surveillées ...

vous le contez à la manière d'un poète .et c'est plaisir de vous lire.
bonne semaine

Écrit par : mamie poule | 25/07/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique