quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/09/2016

Ils jouent Molière...

jaoui.jpg...nos duettistes, Jaouen, Bacri, le rêve de tout comédien à leurs dires! Ils s'attellent aux "Femmes Savantes" diatribe sévère de la mode des dames d'alors de se pîquer de latin et de subtilités et préciosités du langage!

Je me souviens, j'étais en troisième" avoir appris par coeur la tirade de Chrysale dont des lambeaux remontent encore à la surface: "c'est à vous que je parle ma sœur, le moindre solécisme en parlant vous irrite mais vous en faîtes vous d'étranges en conduite..."

je cite de mémoire tant le cerveau possède encore quelques refuges secrets de ces vers, je me souviens que le prof disait avec un brin de malice et un fort accent bourguignon que les temps n'ont guère changé, que le dénommé Chrysale adressait des reproches à sa sœur pour être entendu de sa femme, la paix du ménage semblait être à ce prix! 

Tout ceci pour souligner que les comédies de l'époque n'ont pas pris une ride, que le couple doit se délecter de ses vers, sans doute qu'ils boivent du petit lait et font montre d'une certaine liberté d'interprétation bien dans le style de leur esprit corrosif!

J'aime bien ce duo et revoit toujours avec plaisir quelques films d'anthologie, "Un air de famille" et "le goût des autres" en font partie, le bougon Jean-Pierre et la suffragette Agnès y font merveille!

Quant aux"  comédies" de Molière...j'apprécie avec modération et j'ai souvenir de certaines "fourberies de Scapin" dans un cinéma transformé en théâtre où la célèbre phrase:"mais qu'allait-il donc faire dans cette galère?" me semblait tout à fait approprié à mon état d'esprit ce soir là!

Le talent des comédiens est aussi déterminant pour apprécier une pièce de théâtre!

 

14:46 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je me demande ce qu' on va réussir à capter de la diction de Jaouy elle ne parle plus, elle avale les mots en les coupant à demi ! mais se risquer à Molière c'est une belle initiative.En attendant , je me referais bien "Alceste à bicyclette '" et ce ne sera pas pour te déplaire. A plus, les Bigourdans

Écrit par : fanfan du fatras | 10/09/2016

mention particulière au "goût des autres "et la formidable Anna Gavalda qui campe là une superbe Bérénice, Bacri y est excellentissime, foi de précieuse!

Écrit par : fanfan du fatras | 10/09/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique