quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/09/2016

Je ne vous oublierai pas...

...beaucoup d'émotion à  ouïr ces paroles de la bouche d'une maman qui venait d'enterrer son fils, peut-on se faire à ce déchirement, cette absence? je crains que non, il faut beaucoup prendre sur soi et essayer de faire comme si...

nous avions été fort surpris de recevoir une demande de location un jour avant son effet, un état critique suivi d'un décès motivait cette urgence.

Nous nous interrogions sur l'attitude à adopter quand nous avons, d'un accord tacite, songé à être naturel, l'accueil est important et le sourire appelle le sourire même si le cœur n'y est pas toujours, en fait l'attitude de nos hôtes a facilité notre comportement, nous avions affaire à des personnes d'une grande gentillesse, sachant rester dignes dans un moment aussi pénible, donc nous avons parlé, échangé à notre habitude courtois, amicaux et ainsi le courant est très vite passé,

notre gîte a servi pour un long week-end au regroupement d'une famille nombreuse dans la peine!

Les hasards de la vie les ont dispersés loin de leur attache et le fils aîné récemment disparu avait servi de point de ralliement, certains tenus par le travail sont arrivés le lendemain, des repas familiaux les ont regroupés le beau temps aidant sous l'abri en plein vent ménagé face au gîte, ces moments de retrouvailles même douloureux sont nécessaires pour faire revivre la mémoire de la famille, même si on  songe au disparu il est bon d'évoquer les souvenirs qui ressurgissent au hasard d'une conversation.

Nous avons été heureux de les voir se baigner, partager quelques moments de plaisirs, quand le rire efface l'émotion et les larmes!

Le jour de la crémation fut sans doute le plus douloureux, on a encore du mal à imaginer une disparition, une absence et donc un sentiment de manque qui deviendra criant avec le temps, même si ce temps atténue la douleur ...

En tout cas je n'oublierai pas non plus ces paroles de la maman fort éprouvée, elle n'en ont que plus de prix vu les circonstances.

 

08:03 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique