quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/09/2016

Un passionné...

...pour un débat passionnant! l'annonce d'une intervention de Patrice de Bellefon dans le cadre de la journée du patrimoine aurait pu surprendre, sauf que cet homme a depuis longtemps pris fait et cause pour le massif Pyrénéen et ma foi cela semble, tout comme pour les monuments, une raison de préserver cette chaîne qui demeure, outre l'une des attractions touristiques de la région, le siège d'une biodiversité inestimableJe vous laisse le soin de chercher qui est Patrice de Bellefon, outre un alpiniste et guide de haute montagne il a bourlingué sur tous les continents s'attachant bien sûr à la vie montagnarde qui l'a fait se fixer sur les hauteurs de notre belle vallée de l'Adour à Gerde!

donc nous avons vu défiler des diapos illustrant les thèmes choisis, resté traditionaliste il nous montra des images, je retiens surtout de ce début d'exposé la manière dont l'homme a cherché à valoriser le sol, dans des régions souvent ingrates il a privilégié pour l'habitat les zones non cultivables, s'attachant à utiliser les ressources naturelles pour se loger à l'instar du Maroc dans l'Atlas, des Turcs dans les Cappadoce, des Espagnols en Aragon réservant les zones fertiles pour les cultures, utilisant souvent la main d'oeuvre importante à l'époque pour valoriser les coteaux bien exposés, créant des paliers souvent consolidés par des murets en pierre et réservant les pentes au dessus des paliers pour envoyer les animaux paître, les déjections animales assurant la fumure du sol en dessous!

j'avais d'ailleurs il y a quelques années discuté avec un berger de Bestué, haut village aragonais situé à mille mètres d'altitude il m'avait assuré y avoir vu des champs de blé (trigo) dans sa jeunesse!

A ce stade de la projection j'aurais dû poser la question, mais celles-ci me viennent souvent avec le recul, de dire que nos régions font souvent le contraire de la sagesse des anciens, on construit sur des zones cultivables, ne restaurant pas l'ancien dans les villages, on semble invincible avec les engrais et autres fertilisant, on produit beaucoup mais en même temps on appauvrit le sol, détruisant beaucoup d'écosystèmes tels les haies, on ne sait ce qui reviendra aux enfants de ce pillage de la fertilité des sols...

bref on marche un peu sur la tête, les prix agricoles baissent souvent à cause de la surproduction et les produits sont souvent gorgés de pesticides et autres O.G.M. censés permettre à la plante la self défense!

*à suivre....

08:50 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique