quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/10/2016

sur les traces de Walter...

IMG_4499.JPG...Benjamin! nous avons découvert au hasard de nos pérégrinations catalanes l'existence du sieur Walter BENJAMIN, germain de son état, puilosophe, historien de l'art et juif pour son malheur!

Venu se cacher en France pour échapper aux persécutions nazies, après quelques séjours dans les camps de réfugiés, on voit que l'histoire bégaie souvent et que notre passé est peuplé d'expatriés, de demandeurs d'asile plus ou moins bien accueillis par notre terre,  il échoua en fin de compte à Port-Vendres d'où il comptait avec deux autres compagnons de malheur passer en l' Espagne toute proche!

En attendant son visa il parcourut et apprécia cet arrière-pays, rude et austère mais porteur de bien des espoirs, la guerre n'avait pas ici les mêmes accents de crainte et de privations qu'elle connaissait en d'autres régions, la vigne et les jardins potagers assuraient une subsistance correcte et la douceur du climat une tendance à oublier la guerre et la fureur!

Il se promena donc sur les hauteurs de Banyuls, herborisa, noua des contacts avec un peuple secret et attachant, se fit des amis et ouï des bruits comme quoi les autorités ibériques renâclaient à lui accorder leur autorisation, nul n'a oublié l'aide précieuse apportée à Franco par les fascistes Allemands et Italiens! ces rumeurs associées à un état de santé précaire et au mal du pays le poussèrent au suicide à 48 ans!

Les gens de cru lui rendirent hommage en nommant une rue à son nom, c'est ainsi que l'avons connu et apprécié les sentiers qu'il foula jadis!

IMG_4505.JPG

09:20 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je savais que Benjamin était dcd à Portbou. Personnage essentiel,trop méconnu. Bonne fin de semaine.

Écrit par : fanfan du fatras | 08/10/2016

l'histoire bégaie et les hommes vont ici ou là
pour survivre mus par l'oppression ou leurs espoirs ,
parfois par le hasard , cherchant la providence !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 08/10/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique