quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/10/2016

Univers de Pagnol?

Sans doute inspiré de ces souvenirs qui ont marqué ma jeunesse turbulente mais aussi studieuse, un petit récit transposé dans une autre région, différente de la nôtre, où le climat et la végétation méditerranéens impriment une sonorité particulière, mais où  les aspirations des enfants étaient similaires en ces années cinquante, soixante de notre enfance:

IMG_4507.JPGMême quand on est bon élève, que le maître vous a  placé dans les premiers rangs de la salle de classe, que vous buvez littéralement ses paroles il est difficile de résister à l’attrait de ce rayon mutin qui profite d’une faille dans la teinte neutre des vitres de la salle pour venir gambader dans les travées et semer  la zizanie dans votre esprit ! le printemps n'est pas toujours favorable à la concentration...

D’autant plus qu’on est mercredi et que le lendemain… un peu de liberté flottera sur les collines enserrant la riante cité de Banyuls, quelques projets devraient ainsi voir le jour…

Est-ce le soleil, une nuit un peu agitée, le maître dont le timbre  ronronne… une sorte de torpeur l’envahit, ses pensées voltigent un peu dans tous les sens, le plan de la journée du jeudi devient omniprésent et peu à peu prend  forme,

Tout d’abord « expédier les leçons », ensuite réfléchir afin d’ utiliser au mieux ces heures libres, il y a cette bécane presque neuve sagement rangée dans la resserre, un petit coup d’œil tous les matins pour s’assurer que ses chromes sont toujours brillants( le chiffon est à portée pour essuyer la moindre poussière, ) mais  son usage est réglementé, pas question de partir tout seul sur la route littorale, trop fréquentée et aussi fort pentue,  il reste l’arrière-pays mais si les tracteurs y sont majoritaires la pente et l’état du chemin sont dissuasifs, afin de grimper  jusqu’au faîte  il s’est fixé des objectifs précis, des jalons pour se tester, quelques pierres traitresses l’empêchent parfois d’aller plus haut que la fois précédente…Mais un brin obstiné voire têtu il sait qu'il ne renoncera pas, quand il aura acquis plus de force et de tonus il pourra enfin respirer l'air des sommets vaincus,  embrasser l'immense panorama de la baie, ce décor à couper le souffle, ces parfums de large qui le font rêver!

à suivre...

 

08:55 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique