quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2016

Avez-vous lu Candide?

voltaire.jpg

le sémillant François-Marie Arouet en son adolescence candide

j'avoue que de mon côté je ne me suis guère penché sur ce personnage dont la candeur m'a toujours paru sinon suspecte du moins peu adaptée à notre époque, j'ai découvert quelques extraits de ce livre et ma foi ils m'ont semblé un peu désuet, la satire y affleure, on vilipende la noblesse, la guerre, les penseurs bien pensants, la société en fait, à l'instar des fables de la Fontaine avec moins de finesse chez Voltaire, c'est mon avis...

Candide en son jardin semble le refuge de la sagesse et l'accomplissement de l' homme dans le travail manuel, cette conception ne me déplait point tant on minimise les activités manuelles, l'orientation des jeunes se fait par le haut, souvent par défaut j'ai relevé d'ailleurs en souriant que le dénommé Jean Teulé écrivain un brin pamphlétaire avait échappé de justesse à une orientation vers le technique du fait de son manque de résultats qu'il imputait à une paresse passagère! Ouf il avait échappé au purgatoire!

sinon en lisant quelques détails de la vie de cet homme, en particulier son implication dans l'affaire Calas, ce négociant toulousain accusé de la mort de son fils, surtout victime de son appartenance à l'église réformée, Voltaire prit fait et cause pour Calas sans pouvoir le faire gracier! il faut reconnaitre son rôle dans cette cause délicate!

En dehors de cet esprit éclairé bien des zones d'ombre dans sa vie, apparemment il ne fallait pas critiquer son oeuvre et bien des jeunes talents furent éreintés par le philosophe qui avait le bras long!

Sur la cinquantaine il prit sa petit nièce comme maitresse, histoire sans doute de donner un peu de vigueur à une libido chancelante!

Donc comme on dit en Espagne: Sol y sombra pour cet érudit qui quand même reste l'un des personnages clés de son époque

12:43 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Et Cunégonde alors? tu l'ignores ? c'était pas la nièce mais elle valait le coup quand même .Bonne soiréee

Écrit par : fanfan du fatras | 31/10/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique