quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/11/2016

Tout sauf Candide...

...et pourtant!
Rien n'est plus difficile que d'essayer de déterminer la personnalité d'un défunt, surtout quand sa vie ne fut point un long fleuve tranquille, en ces jours souvenirs il est des personnes qui garderont toujours une bonne part de zones d'ombre, d'énigmes, pourtant nous aurions bien aimé savoir, surtout à l'époque de l'adolescence ce qu'était réellement cet oncle disparu prématurément et dans des circonstances mystérieuses!

une vie courte, achevée à vingt sept ans mais déjà fort remplie, digne d'être transposée au cinéma!

Il s'appelait Candide, plutôt Candido selon ses origines, émigré, fils d'émigré, à sept ans on apprend vite que la vie n'est pas toujours rose et que bien qu'intégré dans la communauté urbaine on est toujours considéré comme un "chicou", surnom affublé à ces représentants de cette forte colonie espagnole, sans doute issu de Chico, petit...

alors bien souvent on se tait, on encaisse les quolibets, les injures des "Français"... mais tout cela dépend des tempéraments, mon oncle apparemment ne faisait pas partie de ces soumis qui lorsqu'on les gifle sur la joue droite...

Donc c'était de méchantes explications, la cour de l'école n'admettait guère les débordements, la discipline y était de fer alors c'était dans les quartiers que se réglaient les comptes, qu'on vidait les querelles bien souvent musclées!

Pour augmenter leur force, tout naturellement ces proscrits s'étaient regroupés dans un ou deux quartiers où ils dictaient leur loi et où leurs "ennemis" étaient reçus avec tous les honneurs lors de guerre épiques où sans doute mon oncle représentait l'un des capitaines!

En ces années trente, l'école se terminait à douze ans et à cet âge tendre les jeunes commençaient à gagner leur vie apportant ainsi un pécule au foyer, celui-ci avait perdu le père et force était aux enfants de prendre la relève! Candide eut un parcours chaotique en tant qu'apprenti, d'abord pâtissier à Lourdes il fut fort prévenant pour la famille, faisant les vingt kilomètres à vélo pour apporte des gâteaux à sa famille bien souvent, surtout à son frère, mon père, malade à l'époque!

pourtant le métier fort pénible et ingrat le rebuta et il revint au bercail pour faire garçon de café!

Métier de contact, de rencontre, qui aurait peut-être mieux convenu à un ado calme, à l'échine souple, ce qui était bien sûr le contraire de l'oncle, les "ennemis" d'antan, de cette communale turbulente ne se privaient pas de venir plastronner à la terrasse du café, on devine aisément qu'ils ne se gênaient pas pour lancer des piques contre ces étrangers venus prendre des emplois en France, l'histoire est un éternel recommencement, donc à force d'encaisser les sous-entendus, les remarques aigres-douces, peut-être des allusions aux filles tombées sous le charme de cet athlète qu'il était devenu, bref tous ces petits riens qui faisaient monter la pression, la soupape devait finir par céder, peut-être aussi que Candide y avait mis du sien et ne s'était pas gêner pour dire leurs quatre vérités à ces matamores oisifs,

Un beau soir donc la bagarre éclata, les chaises et autres objets volèrent, ce fut si violent que cela finit au commissariat!

Ma tante le décrivait comme doux , je crains que son jugement ne soit un brin partial, je pense aussi qu'il avait un certain contentieux avec la justice, les guerres inter-quartiers avaient dû provoquer des plaintes, et puis aussi sa voix contre celle des autres belligérants n'avait pas autant de poids, ces derniers bénéficiaient sans doute d'appuis et l'oncle  fut mis en demeure, afin d'éviter les poursuites judiciaires de ...s'engager dans la légion étrangère!e

 

 

 

09:31 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique