quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/11/2016

T'es pas cap!

vacol 026.JPGEn effet cela semble une gageure de franchir la succession de caps qui hérissent la Côte Vermeille de Collioure la belle à Cadaquès la magnifica ! mais quel spectacle !

Auparavant seule la route permettait de rallier Port-Bou par ces différents cols pour passer en Espagne, bien sûr il y avait aussi la mer…depuis une dizaine d’années un sentier littoral a vu le jour apportant  un plus à une côte enchanteresse,  nous en avons parcouru une faible partie  en nous émerveillant de tant de beautés, mais ce paysage il faut quand même le mériter car fort accidenté,

 En effet après de vastes plages de sable fin, un brin monotone, la rencontre du massif des Albères avec la Mare Nostrum n’est pas sans incidence sur le relief de la côte, caps et criques se succèdent pour le plus grand plaisir des yeux, pour peu que le soleil soit de la partie ce qui est fréquent on est fasciné par la limpidité des eaux, la vastitude de l'horizon, les teintes prises par les rochers aux différents moment de la journée...

les petites criques abritent souvent quelques plages difficiles d’accès mais qui permettent au baigneur de jouir d’une liberté totale !

Le projet mis sur pied par le club de jogging local affichait l’ambition de joindre les deux cités balnéaires en courant ! on peut ergoter sur cette passion de courir alors que le marcheur peut davantage contempler le paysage mais on oublie de tenir compte de cette euphorie que procure la course, cette sensation de plénitude complète, inégalable !

Un jeu de saute - mouton donc qui part du cap Bear pour rejoindre après un passage de la frontière le cap Creus ! 

Joindre en outre deux cités de légende qu’illustrèrent maints peintres prestigieux et autre poète espagnol, un trait d’union placé sous le signe d’artistes incomparables !

Cette année Eole était de la partie et avait eu la bonne idée de se montrer favorable, c’est donc poussés par les ailes du vent que les coureurs se murent dans un décor inoubliable,

vacol 087.JPG

 

09:03 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique