quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/12/2016

Le sens de l'économie...

...existe t-il encore?

Nous l'avons acquis lors de notre enfance, les modestes ressources familiales n'autorisaient guère de frasques ni de dépenses somptuaires, nous avons appris à compter en même temps que lire!

Les premiers gains étaient ceux glanés par le bulletin scolaire, une carotte qui nous incitait à nous surpasser, mais un maigre pécule vite englouti par quelques achats de bonbons à l'unité, nous attendions comme le Messie les étrennes du nouvel an, là aussi il fallait compter avec les faibles moyens de notre entourage:

- No estoy muy rica! nous annonçait préventivement l'abuela,

pourtant elle s'appelait Ricarda ce qui était un paradoxe!

Nous connaissions notre leçon par cœur mais l'ânonner ne rapportait pas gros, alors nous économisions, la fête patronale de Saint-Vincent pourtant située trois semaines après les étrennes ne bénéficiait pas trop de l'apport de celles-ci, le spectacle des autres tirant à la carabine, virevoltant sur les autos tampons suffisait à notre bonheur,

nous misions notre fortune sur la roulette, une sorte de tourniquet qui décidait d'un gain mini, peu d'investissement pour un lot dérisoire, nous compatissions volontiers sur le peu de thunes récoltées par la maitresse dame de ce jeu mais les instituteurs nous avaient rassurés en nous indiquant que tous les forains faisaient partie d'une grande famille qui partageait les bénéfices!

mais nous n'étions pas malheureux pour autant, bien sûr l'adage ressassé en morale: "l'argent ne fait pas le bonheur"nous laissait depuis longtemps indifférent tout comme "bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée!"

Cette façon de faire laisse forcément des séquelles, depuis que j'ai atteint une certaine aisance j'éprouve toujours quelques scrupules à engager certaines dépenses, je calcule, compare, avant de prendre une décision!

sur le plan économie domestique l'extinction des ampoules en quittant une pièce fait partie des credo appris très jeune et je tique devant le comportement des personnes actuellement, les lumières allumées me choquent, je songe aux centrales électriques fonctionnant pour alimenter des personnes souvent indisciplinées!

Pour me tranquilliser on me dit qu'il vaut mieux éviter d'allumer et d'éteindre souvent, cela prolongerait la durée de vie des ampoules!

Je suis encore sceptique et, je crois, irrécupérable!

18:32 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique