quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/01/2017

Réunions corporatives...

...que pensez vous de ces rassemblements d'individus ayant pour point commun un âge, l'année du bac, la conscription, les classes militaires, les collègues de travail, l'appartenance à une branche de métier?

Tout ce qui permet en fait de se réunir, généralement autour d'un bon repas, de partager des souvenirs, des anecdotes, des épisodes de la vie passée, assemblée nostalgique des "te te souviens?", "c'était quand même le bon temps..." on oublie souvent par pudeur, par politesse de souligner le changement  physique de la personne qu'on a d'ailleurs eu du mal à reconnaître, surtout si ce rassemblement commence à dater!

Lors de retrouvailles, après un laps de temps assez long, il faut aussi une personne dévouée pour organiser et battre le rappel j'en ai rencontré qui essayait de rameuter les conscrits de la classe,il m'avait vu à Bagnères et demandé si j'étais intéressé, pas franchement emballé, ayant eu peu de rapport depuis avec ces personnes je n'ai pas voulu le décevoir et adhéré à son idée, ce projet a bien sûr capoté!

tout comme ces anciens "cale-pieds" qui voulaient m'embrigader dans un rassemblement annuel, un copain m'avait dit:

- tu verras il y a Robert Cazala, Albert Dolhats dit "Bébert les gros mollets"! cela semblait  passionnant, imaginez!

j'avais bien sûr entendu parler de ces illustres anciens pros mais je me voyais mal trouver un sujet de convergence et de consensus avec ces ex-gloires, je laissais mourir ce projet...

Hier un ex- cycliste m'a relancé, ils me cita quelques anciens s'étant attablés dans un restaurant réputé, me demandant si j'étais intéressé pour une prochaine...

Là aussi je peux sans aucun souci imaginer le type de conversation:

- tu te souviens de la course à.......? comment on les a sortis avant le sprint , et cette côte? terrible!

Le rasoir n'est pas loin et l'on a envie de s'échapper de cet univers de pédaliers et de braquets avant la saturation!

En fin de compte vous avez peut-être compris que je supportais difficilement ce type de grande messe, déjà j'ai un frère qui est intarissable sur les histoires de vélo, une vraie encyclopédie, mais vous vous en doutez je connais pas mal de ses récits et comme je suis courtois...

11:10 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique