quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/01/2017

Le frère à Mias...

....et le flot de souvenirs des années Soulé remonte à la surface, sans me submerger mais pour me rappeler certains moments vécus dans l'atelier de l'outillage! Pas toujours agréables d'ailleurs, les neuf, dix heures passées debout au pied de la fraiseuse chaque jour ne constituaient pas toujours une sinécure, une espèce de microcosme aussi où s'exprimaient toutes les mouvances de la société, certains rites s'instauraient, des habitudes nées de ce "huis clos"rythmaient les heures...

Mais si on compare ces pratiques par rapport à celles d'aujourd'hui on ne peut que se féliciter d'avoir connu une période aussi sereine, sans travail intensif, où l'on avait le temps de discuter, d'échanger entre les différents ateliers, la plupart n'exagérait pas conscient du salaire et de l'effort nécessaire à la bonne marche de l'ntreprise, d'autres avaient des périodes de labeur intense puis ensuite levaient le pied et partaient discuter chasse et pêche avec leur voisin, lequel travaillait tout en discutant le "bout de gras"!

Ces rencontres "inter-atelier" dans des discussions m'ont permis de faire connaissance avec quelques membres d'une famille Carassus de Trébons, ces gars célibataires étaient passionnés de sport, de foot surtout, et venaient échanger quelques propos sur ce thème avec un de leur pote du village voisin lui même féru de foot!

Ils n'outrepassaient pas trop de ce temps de pause et j'eus l'occasion aussi de jouer contre eux un match de foot mémorable qui opposa les ateliers du haut contre ceux du bas! l'univers se décomposait ici entre le haut auquel j'appartenais et le bas où travaillaient les frères susnommés, parmi eux le plus petit d'entre eux, pourtant de taille déjà  réduite cette famille, un petit Poucet en quelque sorte, il compensait sa taille par une activité sportive hors du commun, foot, mais aussi vélo et surtout rugby, on l'avait baptisé sans méchanceté aucune : MIAS du nom du fameux docteur qui avait mené ses troupes à une fameuse saison rugbystique et la victoire contre les Springboks en 1958!

Ce matin j'ai appris le "départ" du frère à Mias, un brave garçon que j'avais croisé il y a peu au village, toujours aimable et de bonne rencontre...

l'équipe du haut avec votre serviteur, troisième debout à gauche!

soulé.png

 

10:40 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

fait pour l'écriture !!! ancien professeur? écrivain ? de quelle région ?

Écrit par : Lady Catherine | 27/01/2017

M'être engagé sur une voie différente? les obligations familiales m'ont projeté sur le marché du travail à 17 ans, cinq ans d'usine cela forge le moral! ensuite j'ai étudié pour passer le concours de professeur technique avec succès!
plus littéraire sans doute que technique mais le blog me permet d'assouvir cette passion!
sinon je vis à côté de Tarbes dans une magnifique région qui me permet de faire du sport, vélo, marche et d'avoir beaucoup d'amis pour partager de bons moments dont le docteur Béard sportif émérite!
pour le lien du blog explique-moi
amitiés
Dédé

Écrit par : Andre | 28/01/2017

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique