quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/02/2017

Une profonde injustice.

Oui qu'une personne aussi estimable, si dévouée à de nombreuses causes ait eu une fin de vie aussi difficile, la gentillesse, l'aménité ont été bien mal récompensés!

Non il ne méritait pas cela le brave Momond, déjà quand on nait dans une famille nombreuse, peu favorisée, on sent que l'on n'a pas frappé à la bonne porte, apprentissage de la menuiserie à quatorze ans, on n'avait pas trop le choix dans les années trente, quarante, alors il y avait du travail et le salaire de l'aîné venait compléter celui du père...

pour couronner le tout il perdit ses parents très jeune, accident de la route, j'ai longtemps cru que ses oncle et tante avaient pris en charge son frère et ses soeurs, il m'en dissuada lors d'un entretien, c'est lui qui avait assumé cette lourde charge, peu d'aide autour de soi, assumer les tâches essentielles de la maison !

Par chance cet homme reçut très tôt ce don du ciel, cet amour du sport et surtout du vélo qui allaient lui permettre de se réaliser et de s'exprimer en toute sérénité!

N'en fit-il pas trop? il nous avait narré qu'à quatorze ans il s'était lancé dans un Bayonne - Luchon d'anthologie sous une pluie battante!

Le virus était en lui et très tôt il prit une licence à l'Avenir Cycliste de Bagnères; de longues années de pratique qui gagnèrent les suffrages tant il faisait preuve d'une assiduité, d'un courage exemplaires, malheureusement pour son égo il ne put accrocher le moindre bouquet à son palmarès, malgré la sollicitude ses équipiers il cultivait la malchance, toujours placé, jamais gagnant!

Mais cela ne semblait pas le plus important, participer mais aussi toucher à tout, ill fut talonneur dans l'équipe de son quartier des Deux Ponts, courait à l'occasion quelques cross pédestres, adepte de la gymnastique il étonnait ses camarades par sa souplesse, une autre passion le cross cyclo-pédestre tous les hivers le voyait hanter les sous-bois, je me souviens d'un détail comique, il emportait toujours un bout de bois pour nettoyer le fourche engluée dans la boue!

Il cachait quand même sous cette amabilité un tempérament frondeur, adhérait à l'idéologie communiste, le petit père des peuples avait un grand rayonnement en ces jeunes années, tant d'injustices criardes ne pouvaient rester impunies!

momond.pngIl provoqua ainsi une mini-révolution dans le milieu cycliste Bagnérais en organisant un cross cyclo-pédestre sur les terres de son quartier des Barrans, aux yeux des dirigeants de l'Avenir Cycliste c'était une hérésie, ce peloton de "rouges" n'avait pas voie de cité! il s'offrit même le luxe de se faire commanditer par le directeur d'un grand magasin de la cité, cet homme fort courtois, amoureux du vélo figure sur la photo ci-contre, de nos jours on parle de lui car son petit-fils défraie la chronique politique en se présentant à la présidence!

il courut très longtemps et n'ayant pas de voiture il se bricola un système astucieux pour porter son vélo sur la mobylette!

la soixantaine bien amorcée il participa au trrail du Pic du Midi, il partait tout les matins le bidon à la ceinture marcher, sporte toi bien était son credo! pourtant la vie allait lui faire un sacré croche pied, une vie sans excès, consacrée au sport et il fut victime d'une attaque cardiaque nécessitant plusieurs pontages, comme si le sort n'avait pas été  trop cruel il commença à manifester les premiers signes de la maladie de Parkinson!

artiste amateur, encore une corde à son arc: chanteur en solo, au sein d'une chorale, il chantait à l'occasion dans les maisons de retraite, peignait des thèmes un peu naïfs et sculptait des bouts de bois, trouvés lors de ces randonnées!

il a désiré être inhumé dans la plus stricte intimité, dans la droite ligne d'un homme très discret...

 

08:08 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour, nous pourrions vous dire mais qui était il ? et qui est ce petit fils ? une belle vie tout de même, je suis certaine qu'il a eu de belles joies ...

Écrit par : Lady Catherine | 04/02/2017

beaucoup de sollicitudes, je t'en remercie mais ce momond exemplaire était une figure Bagnéraise qui n'a vraiment pas eu de chance alors qu'il aurait pu profiter d'une retraite bien gagnée il a été rattrapé par la maladie, bien souvent d'ailleurs on parle de rallongement de l'espérance de vie et en fait il faut surtout tenir compte de la vie sans maladie, c'est bien plus tôt
bises
Dédé

Écrit par : Andre | 04/02/2017

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique