quoi de plus dépaysant et de ravissant que de pique-niquer? de plus si le paysage, l'impression d'isolement renforcent le plaisir de la dégusta
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/01/2017

La proie pour l'ombre?

pierre.jpgJ'ai songé à cette expression et à ce bon Abbé Pierre lorsque l'imprimante donnant des signes de désobéissance réitérée,  le cadran digital refusant toute liaison même morganatique avec l'ordinateur, fatigué de voir ce message affiché sur l'écran: ordinateur introuvable, je décidais d'en changer!

Choix malheureux car j'avais opté pour un bas de gamme et de surcroit le rouleau avait recueilli à son insu une clé U.S.B. le démontage et le remontage allaient s'avérer fatal car aucun indice de vie ne s'affichait plus!

Vu le vil prix déboursé je me dis que la réparation allait coûter plus cher que la machine, je la confiais donc au marocain du marché de Tarbes, Lulu m'ayant vanté ses mérites, j'avais aussi été impressionné par la dextérité des bricoleurs marocains lors d'un séjour de l'autre côté de la Méditerranée!

Par contre j'eus quelques craintes quand, lui ayant confiée, il la mit sur une pile d'autres épaves sans doute dans son fourgon, l'imprimante opéra alors un glissement vers l'intérieur qui n'augurait rien de bon!

mes craintes s'avérèrent fondées quand il me la rendit, sans doute avait-il branché le câble et le constat:

pas de lumière!

me laissa dubitatif quant au contrôle effectué!

Je revins donc au point de départ!

Heureusement alors  j'avais suivi l'un des préceptes de l'Abbé Pierre et des compagnons d' Emmaüs: je n'avais pas jeté l'ancienne!

je me mis en devoir de la rebrancher et plutôt que de me fier à l'écran assassin je décidais d'utiliser l'ordinateur pour scanner...

Bingo le scanner fonctionne, un surcroit de vie donc pour cette bonne vieille imprimante...

13:58 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (1)

22/01/2017

Brushing or not brushing?

Difficile de m'immiscer dans la cour des coiffeurs pour dames, je suis resté plutôt à la mise en plis qu'effectuaient les coiffeuses hier, j'ai ensuite été largué et si une coiffure frise, si elle est raplapla ou ondulante cela me laisse sinon indifférent du moins songeur quant à la patience qu'il faut déployer pour arriver à ces résultats...ébouriffants!

je me bornerai à apprécier la belle coiffure de mon modèle, pêché sur version fémina, le magazine qui me permet de trouver quelques modèles à mon goût, autre facétie j'ai utilisé comme support le carton...d'un emballage, peu rugueux je craignais qu'il ne s'avère délicat pour les ombres portées et surprise je suis épaté!

brushing.jpg

15:48 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (1)

La neige s'est assagie...

IMG_4784.JPG...en épargnant Bagnères elle a fait taire le fameux adage:

- neou, neou sen vicent!

- ta que n'arribe eths parens

(neige, neige Saint Vincent, pour que n'arrive les parents!)

Par contre l'église de La Séoube ci-contre n'est pas dépaysée par cette couche immaculée

Mes compatriotes ne pourront plus invoquer cette excuse pour se défiler et ne pas recevoir leurs parents disséminés dans les villages alentours! les temps on bien changés depuis que les mauvaises routes et les hivers redoutables du siècle passé pouvaient empêcher ce rassemblement festif à l'occasion de Saint-Vincent, même après des chutes importantes les chasse-neiges permettent aux maison situés dans des endroits reculés une circulation sinon normale du moins sans gros problème,

sans cela les cris d'orfraies retentiraient et stigmatiseraient " ces fainéants de la D.D.E. toujours en train de se planquer!"

Donc la neige s'est domestiquée, épargnant les vallées, les rives et sommets des sources de l'Adour ont par contre reçu leur manne blanche, celle qui va faire la joie des skieurs, des randonneurs, lugeurs  et autres coureurs de fond!

Même sans ses réjouissances de saison l'apport de la neige est non négligeable pour l'équilibre de la nature, la biodiversité nécessite une période où le sol se repose, recharge en quelque sorte ses accus, est tributaire de l'apport organique de la poudre blanche, tout rentre dans l'ordre naturel des saisons!

De notre côté nous sommes partis faire notre provision d'enfance sur les hauteurs de La Seoube, sommets immaculés, petits et...grands descendant en luge dans ne cascade de cris de joie, de peur, cabrioles spectaculaires en cours de pente, bref des souvenirs qui reviennent, l'envie d'y goûter à nouveau en oubliant cette maudite arthrose qui paralyse nos mouvements!

Un bain de jouvence et des images pleines de charme pour un après-midi de nostalgie nimbé de plaisirs fugaces et appréciés à leur juste valeur par un esprit reconnaissant: c'était quand même le bon temps!

la neige s'est pommelée, pas de sous-couche? chute trop forte?

IMG_4788.JPG

09:42 Écrit par dede | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique